Que votre chaudière fonctionne au gaz, au bois, au pellet ou encore au fioul, votre chaudière doit obligatoirement être contrôlée tous les ans. Cette opération permet non seulement de minimiser les possibles intoxications au monoxyde de carbone, mais aussi et surtout de prolonger sa durée de vie et d’en améliorer les performances.

L’entretien de votre chaudière gaz est donc une visite annuelle obligatoire qui doit être fait par un professionnel. On peut choisir de faire réaliser uniquement la visite de contrôle obligatoire. Pour le nettoyage de votre chaudière, nous vous invitons à consulter cet article. 

Les étapes d’un entretien de chaudière au gaz 

Ça y est, vous avez pris rendez-vous pour l’entretien de votre chaudière et votre plombier chauffagiste vient d’arriver. Lors de son passage, le chauffagiste doit réaliser différentes étapes : 

  1. Il vérifie l’état général de votre chaudière. 
  1. Il va nettoyer votre chaudière et optimiser les réglages. 
  1. Il va évaluer les performances énergétiques et les émissions de polluants atmosphériques. 
  1. Enfin, il va mesurer le taux de monoxyde de carbone dans l’air de votre pièce pour être certain qu’il n’y a aucun risque et que votre chaudière gaz est bien étanche.   

Suite à cette visite, vous recevez alors une attestation d’entretien (sous 15 jours maximum) ainsi qu’un rapport sur les points qui ont été contrôlé et corrigés si besoin. Cette attestation est indispensable pour votre assurance en cas de sinistre.  

Pourquoi est-ce important d’entretenir sa chaudière chaque année ? 

Même si elle peut paraître comme une contrainte financière, l’entretien annuel de votre chaudière gaz vous permet à la fois de faire des économies, mais aussi de prolonger sa durée de vie. Si le refus d’entretien ne prévoit pas de sanctions, cela peut avoir des conséquences.  

  • L’assureur peut refuser de couvrir un dégât suite à un sinistre. 
  • Si vous êtes locataire, le propriétaire peut exiger à son locataire de payer le remplacement de la chaudière non entretenue. 
  • Une panne ou un dysfonctionnement peut avoir des conséquences graves, notamment une intoxication au monoxyde de carbone. 
  • Moins dramatique, une panne de votre chaudière en plein hiver est loin d’être une situation des plus confortables.  

Autre point important, une chaudière au gaz bien entretenu, est une chaudière qui consomme moins ! Si je vous dis que grâce à l’entretien de votre chaudière, vous pouvez réaliser 8 à 12 % d’économie d’énergie ! En plus, elle rejettera moins de CO2, ce qui est mieux pour notre planète !

Quand est-ce que je risque une intoxication au monoxyde de carbone ? 

Votre plombier chauffagiste va vous alerter si le taux de monoxyde de carbone atteints ces deux seuls : 

  • Entre 10 et 50 ppm : il s’agit généralement d’une anomalie de fonctionnement. Votre chauffagiste recherchera alors une solution. 
  • Au-delà de 50 ppm : votre plombier doit arrêter immédiatement votre chaudière, il y a danger. 

Entretien de votre chaudière gaz : les 10 points de contrôle 

Les 10 points de contrôle lors de l'entretien d'une chaudière

Sources engie 

Faites appel à votre plombier chauffagiste dans le Nord

Pour un entretien de qualité, faites appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). L’entretien de votre chaudière nécessite des compétences spécifiques. Chez Valengreen, nous assurons le suivi et l’entretien de votre chaudière. Bénéficiez de l’expertise nos chauffagistes et réaliser dès à présent des économies d’énergie.  

N’attendez pas et prenez rendez-vous pour l’entretien de votre chaudière gaz à Valenciennes, Lille, Douai, Cambrai…

31 / 42