L’hiver pointe le bout de son nez avec des températures relativement basses ces dernières semaines. Froid oblige, nombre de Français ont rallumé le chauffage, non sans inquiétude ! En effet, face à l’augmentation du coût de l’énergie, plus spécifiquement ceux du gaz et de l’électricité, il est plus essentiel que jamais de réfléchir à des solutions pérennes en adéquation avec votre budget.

Que ce soit dans le cadre d’une construction ou d’une rénovation, Valengreen chauffagiste dans le Nord – vous aide à faire le bon choix grâce à un comparatif des différents types d’énergie. Suivez le guide !

Le chauffage au gaz : décidément le plus coûteux !

L’augmentation du prix du gaz fait l’actualité depuis plusieurs mois, notamment depuis que la Russie a déclaré la guerre à l’Ukraine. Son impact sur le portefeuille des Français est heureusement limité par la mise en place d’un bouclier tarifaire jusqu’en juillet 2022.

À l’heure actuelle, nous ignorons si le bouclier tarifaire sera maintenu au-delà de cette date. C’est la raison pour laquelle certains souhaitent remplacer leur chaudière au gaz par une pompe à chaleur ou tout autre solution moins coûteuse. Une décision qui rejoint celle de l’État, celui-ci ayant interdit l’installation de ce type d’appareillages dans les logements individuels neufs en 2022.

Attention, cela ne signifie pas pour autant que les ménages équipés d’une chaudière au gaz doivent s’en débarrasser dans les plus brefs délais. Par ce biais, le gouvernement souhaite simplement stopper l’installation de solutions particulièrement polluantes, comme ce fut le cas avec les mesures liées au fioul.

Notez par ailleurs qu’il existe plusieurs types de chaudières au gaz, certaines plus performantes que d’autres. C’est le cas, par exemple, de la chaudière à condensation. Dès lors, si vous êtes propriétaire de ce genre de dispositif, peut-être n’est-il pas si intéressant d’en changer.

Pour le savoir, vous devez prendre en considération tous les paramètres : votre consommation d’énergie bien entendu, mais aussi votre habitation et ses capacités d’isolation. Vous devez également tenir compte de l’investissement que représente une installation neuve (plus particulièrement la pompe à chaleur) afin de définir sous quel délai il sera rentabilisé.

Chaque cas est unique, et c’est bien cela qui complique les choses. C’est pourquoi Valengreen – chauffagiste dans le Nord (Valenciennes, Arras, Cambrai…) – se tient à votre disposition pour effectuer les analyses qui s’imposent !

Le chauffage électrique : pas beaucoup moins cher que le gaz

Même constat que pour le chauffage au gaz, même le si le coût de l’électricité n’a pas autant grimpé. Le gouvernement a tout de même réagi et mis en place un second bouclier tarifaire, moins poussé celui-ci.

La réflexion des propriétaires de chauffage électrique a donc été similaire à celle des propriétaires de chaudière gaz. Faut-il conserver son installation ou la remplacer ? En vérité, il existe un large éventail d’appareillages de type électrique qui conduisent tous à des réponses différentes : radiateur convecteur, rayonnant ou radiant, à inertie, etc. C’est d’ailleurs ce dernier qui détient la première place en termes de rapport qualité/prix. Si vous maîtrisez parfaitement votre consommation, il peut se révéler très utile pour faire des économies d’énergie. Ainsi, seule une analyse détaillée de votre situation pourra vous éclairer sur le sujet.

À noter que nous ne faisons pas référence aux chauffages électriques d’appoint. Particulièrement énergivores, ils doivent être utilisés avec parcimonie dans de petits espaces lorsqu’un autre système n’est pas envisageable. Leur facilité d’utilisation les rend certes attractifs, mais sachez que ces appareils alourdissent considérablement votre facture d’énergie.

Le chauffage au bois : une alternative à envisager sérieusement

Grâce au développement des appareillages par les plus grandes marques, il n’est plus nécessaire de posséder une vraie cheminée pour profiter des avantages d’un chauffage au bois ! Moins cher que le gaz et l’électricité (malgré une légère augmentation, conséquence d’une demande grandissante), le bois attire de plus en plus de Français avec sa diversité de solutions.

Votre chauffagiste dans le Nord vous propose de voir cela plus en détail :

Le poêle à bûches

C’est le dispositif le plus accessible en termes de prix, puisque le bois utilisé est brut et non transformé. Particulièrement avantageux si vous possédez un extérieur où puiser votre combustible ! En outre, les systèmes disponibles sur le marché sont aujourd’hui parfaitement sécurisés.

Cependant, le poêle à bûches présente quelques inconvénients :

  • Il est nécessaire de stocker le bois, ce qui prend de la place ;
  • Vous devez l’alimenter manuellement, ce qui limite son autonomie.

Le poêle à granulés (ou à pellets)

Le concept est le même que précédemment, toutefois le bois est remplacé par des résidus compressés que l’on appelle granulés ou pellets. Cette alternative offre davantage de flexibilité quant à l’utilisation de l’appareil. Vous pouvez ainsi remplir le réservoir en amont afin de programmer son lancement et gérer votre consommation de façon optimale.

Le chauffage central au bois (chaudière au bois)

Il fonctionne sur le même principe que la chaudière au gaz ou au fioul. La combustion permet ainsi de chauffer l’eau du circuit qui distribue l’ensemble des radiateurs présents au sein du logement.

Il s’agit d’un système de chauffage moins connu que les autres, car son coût d’investissement est deux à trois fois plus élevé que le poêle à buches ou à granulés. De plus, il présente les mêmes inconvénients (la nécessité de l’alimenter soit directement, soit via un réservoir).

La pompe à chaleur : l’énergie renouvelable la plus rentable chez les particuliers

Et si l’alternative la plus intéressante se trouvait du côté des énergies renouvelables ? En effet, avez-vous déjà songé à installer une pompe à chaleur ? Sans faire partie des chauffages électriques, elle a tout de même besoin d’électricité pour fonctionner. Néanmoins, elle puise la majorité de son énergie dans l’air ambiant (pompe à chaleur aérothermique), dans l’eau (pompe à chaleur hydrothermique) ou éventuellement dans la terre (pompe à chaleur géothermique), ce qui lui permet de cumuler tous les avantages : peu énergivore, économe et performant !

Seul frein : l’investissement de départ est assez coûteux. C’est pourquoi le gouvernement propose des aides destinées à réduire les frais d’implémentation (Ma Prime Rénov’, Prime CEE, réduction de TVA…). Une bonne manière d’encourager les énergies vertes, tout en élargissant l’accès des ménages à la pompe à chaleur.

Conclusion : Valengreen vous recommande la pompe à chaleur ou le chauffage au bois

À l’heure actuelle, la pompe à chaleur est l’un des systèmes les plus performants, et la technicité ne cesse de se renforcer afin de la rendre de plus en plus efficace. Si l’installation demeure coûteuse, les aides accordées par l’État la rendent plus accessible aux ménages français.

C’est la raison pour laquelle Valengreen – installateur de pompe à chaleur dans le Nord – prend en charge toutes les démarches visant à diminuer la facture ! En tant que chauffagistes RGE, nous sommes à même de vous guider dans l’optimisation de votre budget afin de pouvoir profiter du confort thermique que confère la pompe à chaleur.

D’autres solutions sont bien évidemment envisageables, toutefois évitez si possible les installations au gaz ou à l’électricité, pour la plupart énergivores et onéreuses. En revanche, le chauffage au bois, et plus particulièrement le poêle à granulés, offre de véritables avantages, que ce soit en termes de prix ou de performances.

À présent, vous avez toutes les cartes en main pour prendre la bonne décision ! Mais si vous avez le moindre doute ou si vous désirez bénéficier d’un examen approfondi de votre situation, n’hésitez pas à solliciter l’avis de nos chauffagistes à Valenciennes, Orchies, Saint-Amand-les-Eaux, Cambrai, Caudry….

57 / 56