Nombreux sont les Français à s’intéresser aux avantages et inconvénients de chaque type de pompe à chaleur : hybride/gaz, hybride/fioul, air/air, air/eau, eau/eau, sol/air et sol/eau.

Mais en vérité, le choix d’un type de pompe à chaleur (PAC) ne repose pas uniquement sur ses caractéristiques propres, mais dépend de votre habitation et de votre budget.

Ainsi, pour obtenir une réponse claire, il est indispensable de vous poser les bonnes questions. Telle est la mission que se donne aujourd’hui Valengreen, installateur de pompe à chaleur dans le Nord (Valenciennes, Marly, Douai, Arras…). Suivez le guide !

Quel type de pompe à chaleur choisir en 5 questions

Votre habitation est-elle déjà équipée d’un système de chauffage en état de fonctionnement ?

En dehors des constructions neuves qui laissent toute liberté quant au choix du système de chauffage, les professionnels du secteur ont dû s’adapter aux installations déjà présentes chez leurs clients. La bonne nouvelle, c’est que certains éléments peuvent tout à fait être réutilisés avec un certain type de pompe à chaleur !

Par exemple, si vous possédez des radiateurs, la pompe à chaleur air/eau ou la pompe à chaleur eau/eau est tout indiquée. Celle-ci pourra venir se greffer sur l’installation existante pour prendre la relève du chauffage central en lieu et place d’une chaudière au gaz ou au fioul. Elle vous fournira également l’eau chaude sanitaire. Veillez simplement à réaliser l’entretien de vos radiateurs en amont afin d’éviter les mauvaises surprises.

Notez qu’auparavant les pompes à chaleur ne fonctionnaient qu’avec les radiateurs basse température, et non haute température. Cependant, les modèles d’aujourd’hui sont compatibles avec les radiateurs des deux catégories.
Ainsi, la pompe à chaleur s’adapte globalement à toutes les installations liées à une chaudière, ce qui inclut le plancher chauffant. Vous pouvez même la coupler à des panneaux solaires afin de produire une énergie totalement verte !

Bon à savoir : certains de nos clients conservent leur chaudière d’origine afin qu’elle serve de chauffage d’appoint lorsque les températures passent en-dessous de 0. En effet, la PAC perd de son efficacité lorsqu’il fait très froid à l’extérieur. La pompe à chaleur de type hybride/gaz ou fioul est donc un choix stratégique qui permet de limiter au maximum les dépenses énergétiques, tout en assurant un confort thermique.

De telles possibilités exigent bien évidemment des compétences pointues, mais vous pourrez compter sur nos installateurs de pompe à chaleur dans le Nord pour vous aiguiller efficacement.

Souhaitez-vous une climatisation ?

Les étés sont de plus en plus chauds, nous avons eu l’occasion de le constater. C’est pourquoi certains de nos clients désirent intégrer une climatisation à leur habitation. Or, la pompe à chaleur est autant capable de réchauffer que de rafraîchir.

Quel type de pompe à choisir dans ce contexte précis ? Eh bien, nous vous recommandons la pompe à chaleur air/air (aussi appelée clim réversible) qui constitue la meilleure alternative du marché en termes de rapport qualité/prix. Mais attention : elle ne permet pas de chauffer l’eau sanitaire. Vous devrez donc ajouter un chauffe-eau à l’ensemble.

À l’inverse, si vous disposez déjà d’un plancher chauffant, vous pouvez vous tourner vers une pompe à chaleur air/eau afin de coupler les deux installations. En revanche, cela ne sera malheureusement pas possible avec des radiateurs classiques, puisque seuls des ventilo-convecteurs sont capables de baisser la température d’une maison.

Enfin, si vous avez choisi une PAC sol/eau ou eau/eau pour une raison très précise, sachez que la climatisation est aussi envisageable. Nos installateurs de pompe à chaleur à Valenciennes, Arras, Douai et leurs environs sauront bien évidemment vous guider, en cas de besoin !

Quel est le climat de votre région ?

Comme nous l’avons expliqué précédemment, la pompe à chaleur n’est pas fonctionnelle en période de grand froid. Plus exactement, elle serait trop énergivore pour être rentable.

Par chance, dans le Nord-Pas-de-Calais, nous connaissons peu de variations de températures durant l’hiver. D’ailleurs, celles-ci tombent rarement en-dessous de 0. C’est pourquoi Valengreen met à votre disposition des installateurs de pompe à chaleur dans toute la région.

Ces derniers vous recommanderont par ailleurs un chauffage d’appoint qui prendra le relais les quelques jours de l’année où le gel sera au rendez-vous (comme dans le cadre d’une PAC hybride/gaz) !

Disposez-vous d’un extérieur ?

Toutes les pompes à chaleur sont composées d’une unité extérieure pour laquelle il faut trouver l’emplacement idéal. Nul besoin d’un grand jardin, une petite cour ou un balcon suffit pour les PAC hydrothermiques et aérothermiques. Seules les PAC géothermiques exigent une surface au sol plus importante.

Sachez toutefois que cette unité extérieure constitue une source de bruit. Il est donc préférable de la placer contre le mur de votre garage que celui de votre salon, par exemple. Veillez également à ce que les nuisances sonores ne dérangent pas vos voisins.

Et si jamais vous craignez pour la beauté de votre jardin, laissez-nous vous rassurer : certains types de pompe à chaleur se fondent parfaitement dans le décor !

Quel est votre budget ?

Vous l’avez peut-être remarqué, nous conseillons davantage un type de pompe à chaleur en particulier : la air/air, car c’est la plus abordable en termes de prix. La pompe à chaleur air/eau se révèle aussi intéressante dans l’hypothèse d’une installation préexistante avec chaudière (pompe à chaleur hybride/gaz ou fioul).

Mais qu’en est-il des pompes à chaleur sol/eau, sol/air et eau/eau ? Eh bien, c’est simple : elles coûtent plus cher en raison des aménagements qu’elles nécessitent. Autrement dit, les travaux seront plus conséquents et plus longs. Cela est parfaitement cohérent, puisqu’elles puisent leur énergie dans le sol (ou dans l’eau contenue dans le sol). La présence de nappes phréatiques est donc la condition sine qua non à l’installation d’une pompe à chaleur eau/eau.

Quant aux pompes à chaleur sol/eau et sol/air, deux options sont possibles :

  • Le captage horizontal (entre 80 et 120 cm de profondeur) : la surface exigée est environ deux fois supérieure à celle qu’il faut chauffer, ce qui limite grandement le recours à ce type de pompe à chaleur ;
  • Le captage vertical (jusqu’à 100 mètres de profondeur) : c’est l’une des seules installations capables de résister au froid, toutefois les coûts liés au matériel et à l’implémentation sont très élevés.

Dans un cas comme dans l’autre, vous devrez formuler une demande auprès de la mairie afin d’obtenir l’autorisation nécessaire aux travaux de forage.

Quelle pompe à chaleur choisir ? Nos installateurs dans le Nord vous conseillent

Malgré nos précieuses recommandations, vous hésitez encore ? Rassurez-vous, cela est parfaitement normal. Même si notre article vous permet de savoir plus concrètement quel type de pompe à chaleur choisir, rien ne vaut l’avis d’un expert.

C’est pourquoi nous vous invitons à nous contacter sans délai. Installateur de pompe à chaleur dans le Nord (Valenciennes, Lens, Lille, Douai, Arras…), Valengreen dépêchera un professionnel jusque chez vous afin de vous aiguiller. Une fois votre décision validée, vous profiterez d’un devis gratuit et sur mesure !

22 / 64