La pompe à chaleur, c’est probablement le système de chauffage le plus intéressant sur tous les plans : écologique, économique et confort thermique ! Mais elle est aussi complexe, raison pour laquelle elle génère de nombreuses questions.

En tant qu’installateur de pompe à chaleur à Valenciennes, Lille et dans le Nord, Valengreen se veut l’interlocuteur privilégié des Français à ce propos. Nous avons donc regroupé les questions qui reviennent le plus souvent au sein de cet article pour vous offrir des réponses claires.

Prêt ? C’est parti !

Combien coûte une pompe à chaleur ?

Le prix de la pompe à chaleur est ce qui inquiète le plus nos clients, car cela représente un investissement conséquent. Nous avons donc pris soin de rédiger un article complet sur le sujet. N’hésitez pas à le découvrir !

Cependant, si vous souhaitez une réponse rapide, sachez qu’une installation de PAC coûte en moyenne 15 000 € sans déduction des aides gouvernementales. En fonction de vos revenus et des caractéristiques du projet, celles-ci peuvent grandement diminuer la facture, c’est pourquoi il est essentiel de demander à un professionnel agréé tel que Valengreen un chiffrage précis.

Tous nos installateurs de pompe à chaleur se rendent disponibles pour vous fournir un devis dans la région du Nord (Valenciennes, Lille, Arras, Douai, Cambrai…).

Faut-il éteindre sa pompe à chaleur en été ?

Les beaux jours sont de retour, alors il est temps de répondre à cette question récurrente : non, en principe, vous ne devez pas éteindre votre pompe à chaleur en été. D’ailleurs, si vous disposez d’une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau, vous seriez aussitôt privé d’eau chaude sanitaire !

Bien sûr, votre pompe à chaleur peut être mise en veille à tout moment si vous estimez que la température au sein de votre habitation est optimale. Pour ce faire, il vous suffit d’utiliser le thermostat.

À noter qu’il est possible d’éteindre temporairement votre pompe à chaleur à l’occasion de son entretien, mais ça ne sera pas à vous d’effectuer cette manipulation. D’ailleurs, s’il ne s’agit pas d’une pompe à chaleur air/air qui fait office de clim réversible, nous vous conseillons de prendre rendez-vous cet été auprès de nos techniciens, lorsque votre appareillage est moins (ou pas) sollicité.

Comment régler la température d’une pompe à chaleur ?

Voilà une question à laquelle il est difficile de répondre, car la réponse varie en fonction du modèle et du fabricant de votre pompe à chaleur. Cependant, dans la majorité des cas, le thermostat associé au système vous permet très facilement de régler la température. Soit il est fixé au mur, soit il s’agit d’une unité portable que vous pouvez transporter partout avec vous dans la maison pour plus de praticité.

Bon, ça, c’était l’étape facile. En règle générale, nos clients ne comprennent pas les options de réglage de leur pompe à chaleur et sont donc incapables de définir la température à atteindre dans la pièce. Difficulté supplémentaire : certains thermostats vous permettent de régler des plages de température, ce qui signifie que vous pouvez spécifier une température minimale et maximale.

Plutôt que d’appuyer sur tous les boutons, nous vous conseillons de vous référer à la notice fournie avec l’appareillage afin d’éviter tout dysfonctionnement, même si cela peut paraître fastidieux. Si, toutefois, elle n’est pas disponible, vous pouvez toujours la retrouver sur le site web du fabricant.

Notez qu’il existe généralement plusieurs modes pouvant avoir un impact sur le fonctionnement de l’appareil. Les modes « chauffage » et « climatisation » disponibles sur toutes les clims réversibles sont faciles à comprendre, néanmoins il en existe d’autres selon les modèles.

Voici quelques recommandations qui pourraient vous être utiles :

  1. Vérifiez les réglages programmés : si votre thermostat propose des programmations horaires, assurez-vous que les réglages correspondent à vos préférences. Par exemple, vous pouvez programmer des températures plus basses la nuit lorsque vous dormez ou lorsque vous êtes absent de la maison pendant la journée.
  2. Vérifiez les autres réglages : certains thermostats incluent d’autres paramètres, tels que la vitesse de ventilation ou la distribution de l’air.

Combien de temps faut-il pour installer une pompe à chaleur ?

En général, l’installation d’une pompe à chaleur peut prendre de quelques jours à quelques semaines. Une telle fourchette a de quoi surprendre, néanmoins certains éléments peuvent influencer le temps nécessaire à la concrétisation de votre projet :

  • Le type de pompe à chaleur : les différents types de pompe à chaleur ont des exigences d’installation différentes. Par exemple, l’installation d’une pompe à chaleur ai/air est généralement plus simple et plus rapide que celle d’une pompe à chaleur géothermique, qui nécessite des travaux de forage et d’installation des boucles souterraines.
  • La préparation du chantier : avant l’installation proprement dite, une étape préparatoire est souvent indispensable, ce qui comprend l’inspection du site, la prise de mesures, l’obtention des autorisations nécessaires, etc.
  • Les travaux d’installation : l’installation de la pompe à chaleur en elle-même nécessite la mise en place de divers composants, tels que l’unité extérieure, la ou les unité(s) intérieure(s), les conduites, les câbles électriques, les systèmes de ventilation, etc. La complexité de ces travaux et la taille de votre système sont également à prendre en compte.
  • La mise en service : une fois l’installation physique terminée, le technicien devra configurer la pompe à chaleur selon vos besoins. Il s’agit notamment de réglages spécifiques, mais aussi de tests de fonctionnement ou de vérifications de sécurité.
  • La disponibilité de l’installateur : celle-ci affecte sans doute possible le délai d’installation. Chez Valengreen, nous faisons bien évidemment notre maximum pour répondre à vos attentes le plus vite possible.

Afin de connaître le délai exact pour l’installation de votre pompe à chaleur, le plus simple est encore de demander l’avis d’un professionnel. Celui-ci vous fournira le temps estimé des travaux en même temps que le devis.

Quelle puissance prévoir pour une pompe à chaleur ?

N’importe quel professionnel vous le dira : il est essentiel de dimensionner correctement votre pompe à chaleur afin d’éviter les déconvenues.

Une pompe à chaleur surdimensionnée entraîne généralement des cycles de fonctionnement courts et fréquents, ce qui peut réduire son efficacité, tandis qu’une pompe à chaleur sous-dimensionnée ne sera pas en mesure de répondre à vos besoins de chauffage ou de refroidissement. En bref, une pompe à chaleur inadaptée en termes de puissance impactera négativement votre confort !

Pour éviter cela, certains critères doivent être pris en considération :

  • Le calcul de la charge thermique : c’est la méthode la plus courante pour estimer la puissance requise. Elle prend en compte les caractéristiques de votre habitation, telles que la surface, l’orientation, les capacités d’isolation, etc. Dans un souci d’exactitude, les professionnels utilisent des logiciels spécialement conçus à cet effet pour déterminer la puissance nécessaire.
  • Les considérations régionales : le climat local joue un rôle important dans le dimensionnement de votre pompe à chaleur. Dans le Nord, les hivers sont plus froids que dans le Sud, vous avez donc besoin d’une puissance plus élevée pour combler vos besoins de chauffage. L’inverse est également vrai en matière de refroidissement.
  • Les facteurs spécifiques liés à votre habitation : si vous avez de grandes fenêtres exposées au soleil, une hauteur sous plafond élevée, ou si votre maison est mal isolée, vous devrez peut-être prévoir une puissance supérieure pour compenser ces caractéristiques.

Encore une fois, il est essentiel de faire appel à un professionnel pour connaître la puissance de pompe à chaleur adaptée à votre logement. Alors, n’hésitez pas à contacter Valengreen, nous faisons preuve de réactivité pour satisfaire toutes vos demandes !

15 / 62