Le prix d’une pompe à chaleur (PAC) n’est-il pas trop élevé au regard de ses performances ? Est-il rentable de remplacer une chaudière gaz par une pompe à chaleur, justement ? Voilà des questions que tout le monde se pose en ce moment sans vraiment trouver de réponse.

Pourtant, de nombreux particuliers ont déjà opté pour l’installation d’une pompe à chaleur, car celle-ci est considérée comme peu gourmande en énergie. Mais se chauffent-ils vraiment à un prix raisonnable ? Mystère !

En tant qu’installateur de pompe à chaleur dans le Nord, Valengreen souhaite rassurer ses clients quant aux multiples avantages de cette solution, tout en restant transparent concernant son prix. On vous dit tout dans cet article !

Combien coûte une pompe à chaleur ?

S’il est difficile de trouver une réponse à cette question, c’est justement parce qu’elle est multiple. Aucun de nos professionnels n’a réalisé deux fois l’installation d’une pompe à chaleur au même prix ! Il est cependant possible de vous donner une estimation.

Ainsi, une pompe à chaleur coûte en moyenne 15 000 € (installation comprise). Cela représente bien évidemment un investissement, à plus forte raison pour les ménages à faibles revenus, qui ne se révèle rentable qu’au bout de plusieurs années (environ 10 ans). Ce délai tend néanmoins à se raccourcir puisque, d’un côté, la PAC se démocratise de plus en plus et que, de l’autre, les solutions de chauffage traditionnelles (chaudière gaz ou fioul) deviennent de plus en plus chères.

En outre, il existe des aides gouvernementales destinées à faire baisser le prix d’une pompe à chaleur telles que Ma Prime Rénov et la prime CEE pour lesquelles nos équipes vous aident à vérifier les conditions d’éligibilité.

Mais quels sont les critères susceptibles d’impacter le prix d’une PAC ? Voyons-les ensemble :

Le volume à chauffer ou à refroidir

Plus il est grand, plus le prix d’installation d’une pompe à chaleur est élevé et ce, pour deux raisons. Tout d’abord, vous devez tenir compte de la hauteur sous plafond qui déterminera en partie la puissance nécessaire des appareillages. Or, plus ils sont puissants, plus ils sont onéreux.

Ensuite, pour garantir une répartition homogène de la chaleur (ou du froid) au sein de l’habitation, il est indispensable de prévoir un nombre suffisant d’unités intérieures (des radiateurs pour la pompe à chaleur air/eau ou des « splits » pour la pompe à chaleur air/air). Encore une fois, plus le nombre d’unités est grand, plus la PAC sera chère !

La problématique sera la même si vous souhaitez inclure plusieurs pièces de la maison dans le système. Vous pouvez néanmoins recourir à la PAC pour le séjour et à un système d’appoint pour la salle de bain et les chambres.

Les capacités d’isolation de votre logement

Un tel facteur est à prendre en considération pour l’installation de n’importe quelle solution de chauffage ou de refroidissement. La multiplication des ouvertures sur l’extérieur, une mauvaise étanchéité à l’air et l’absence d’isolant au niveau des murs et du plafond sont autant de critères qui influenceront la température au sein de votre logement.

En somme, de mauvaises performances en matière d’isolation impliquent une puissance plus élevée, ce qui fait indéniablement augmenter le prix de la pompe à chaleur.

Notez cependant qu’il est essentiel de faire les choses dans l’ordre pour obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes. Autrement dit, vous devez d’abord isoler efficacement votre habitation et ensuite procéder à l’installation ou au remplacement de votre dispositif.

Le type de pompe à chaleur

Vous l’ignorez peut-être, mais il existe plusieurs types de pompe à chaleur. Parmi les plus installés, nous pouvons notamment citer la pompe à chaleur air/air et la pompe à chaleur air/eau.

À noter que nous n’aborderons pas la question de la pompe à chaleur géothermique, car son installation est peu répandue dans le Nord en raison de son prix élevé.

Pompe à chaleur air/air

Comme son nom l’indique, elle puise l’énergie présente dans l’air extérieur afin de chauffer ou de refroidir l’atmosphère ambiante grâce à la soufflerie intégrée dans les unités intérieures. Or, nous l’avons déjà précisé, plus celles-ci sont nombreuses, plus le prix de la pompe à chaleur sera élevé.

Nous pouvons cependant distinguer deux catégories de PAC air/air :

  • La pompe à chaleur monosplit : elle se compose d’une seule unité intérieure, ce qui ne permet de chauffer ou de refroidir qu’une seule pièce ;
  • La pompe à chaleur multisplit : elle peut comprendre jusqu’à 8 unités intérieures.

Sans surprise, le prix de la pompe à chaleur monosplit est moins élevé que celui de la multisplit.

Bon à savoir : la pompe à chaleur air/air est ce que l’on appelle une clim réversible. Vous pouvez ainsi l’utiliser pour chauffer votre habitation en hiver et la refroidir en été.

Pompe à chaleur air/eau

Comme la pompe à chaleur air/air, elle utilise les calories de l’air extérieur pour chauffer (et uniquement chauffer) l’intérieur de la maison ou de l’appartement. Pour ce faire, elle s’appuie sur des radiateurs dans lesquels circule l’eau chaude. Dans ce contexte, c’est donc le nombre de radiateurs qui fera varier le prix de la pompe à chaleur.

Quel type de pompe à chaleur est le moins cher ?

Tout dépend de vos attentes !

Sachez toutefois que l’installation de splits est moins onéreuse que l’installation de radiateurs. Ainsi, le prix d’une pompe à chaleur air/air est généralement moins élevé que celui d’une pompe à chaleur air/eau. En outre, vous bénéficiez par la même occasion d’une climatisation performante ! Mais attention : vous devrez trouver une solution alternative pour l’eau chaude sanitaire, comme l’installation d’un chauffe-eau.

La PAC air/eau peut toutefois se révéler plus intéressante si vous possédez déjà le circuit de chauffage adapté, c’est-à-dire un réseau de chauffage central. Il vous suffit alors de remplacer votre chaudière gaz par une pompe à chaleur flambant neuve qui vous assurera un véritable confort thermique pour les 10 prochaines années, au minimum !

Le modèle de pompe à chaleur

Comme pour tout appareil de chauffage, il existe quantité de modèles à des prix très différents sur le marché. L’objectif est donc de sélectionner le bon produit pour une rentabilité maximale. Veillez néanmoins à ne pas trop rogner sur le prix de la pompe à chaleur pour éviter les déconvenues. En effet, un appareillage à bas prix est souvent synonyme de mauvaise qualité, ce qui pourrait rapidement engendrer des pannes ou un manque global de performances et alourdir inutilement la facture.

Chez Valengreen, nous travaillons uniquement avec des marques de référence telles que Hitachi, ELM Blanc, Viessmann, Wolf ou encore Daikin. Nous avons ainsi développé des partenariats durables dans le temps, ce qui nous permet de vous faire profiter du meilleur rapport qualité/prix pour l’installation de votre pompe à chaleur à Douai, Arras, Valenciennes et partout ailleurs dans le Nord !

En conclusion, voyez le prix de votre pompe à chaleur comme un investissement

C’est de façon transparente que nous avons abordé le prix de la pompe à chaleur tout au long de cet article, et c’est dans la même vision que nous l’achevons.

Alors, nous n’allons pas vous mentir : l’installation d’une pompe à chaleur représente un coût qu’il est important d’analyser en amont. Peut-être votre solution de chauffage actuelle suffit-elle à répondre à vos besoins à un tarif raisonnable. Mais avec l’augmentation du prix du gaz et de l’électricité, rien n’est moins sûr !

Il y a quelques années, la rentabilisation d’une PAC s’étalait sur environ 10 ans. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas ! Et c’est justement pour éviter des dépenses énergétiques toujours plus élevées que nos clients nous contactent en vue d’installer une pompe à chaleur. À Arras, Douai ou Valenciennes, nous répondons présent partout dans le Nord.

Vous aussi, faites le calcul avec le soutien de nos équipes et découvrez les économies d’énergie qu’une telle installation vous permettra de réaliser. Tous nos devis sont gratuits, alors c’est le moment d’en profiter !

20 / 64